Ministère de la Justice - Burundi
Accueil > Ministère > Structure > Les administrations personnalisées > Centre de Formation Professionnelle de la Justice

Centre de Formation Professionnelle de la Justice

mercredi 10 août 2011, par Webmaster

Le Centre de Formation Professionnelle de la Justice, ci-après Le Centre, est une administration personnalisée de l’Etat, basée sur le Décret N° 100/178 du 8 décembre 2003 portant Création d’une administration personnalisée de l’Etat dénommée Centre de Formation Professionnelle de la Justice.

Le Centre est placé sous l’autorité directe du Ministre ayant la justice dans ses attributions. Il est doté de la personnalité juridique, d’un patrimoine propre et d’une autonomie de gestion.

1. INFORMATIONS GENERALES

Le Centre, qui se trouve à Bujumbura, est dirigé par Madame Donavine NYUNGERE.

2. MISSIONS

Le Centre a pour missions de :

– dispenser une formation professionnelle initiale aux magistrats stagiaires et aux candidats magistrats des tribunaux de résidence, greffiers, huissiers, secrétaires des parquets et du personnel pénitentiaire ;

– dispenser une formation continue aux magistrats, huissiers, greffiers, secrétaires des parquets et personnel pénitentiaire ;

– élaborer et diffuser la documentation juridique et judiciaire ;

– servir de cadre de formation initiale ou continue et de perfectionnement pour les avocats et les notaires ;

– service de cadre de formation continue et de perfectionnement pour la police judiciaire.

Dans l’accomplissement de ses missions, le Centre doit concourir à l’objectif de la correction des déséquilibres ethnique et de genre constatés dans les secteurs judiciaire et pénitentiaire.

3. ORGANISATION

Le Centre est administré par un Conseil d’Administration qui fixe, dans le cadre des directives données par le Ministre de tutelle, l’action du Centre. A cet effet, il est chargé notamment de :

– adopter le règlement d’ordre intérieur du Centre et le règlement des études, sous réserve de leur approbation par le Ministre de Tutelle ;

– adopter le budget prévisionnel et le proposer au Ministre de tutelle ;

– approuver après examen les comptes de l’exercice écoulé ;

– autoriser les recrutements pour les emplois sous contrat ;

– adopter le statut du personnel et le proposer à l’approbation du Ministre de tutelle.

La gestion pédagogique, administrative et financière quotidienne du Centre est du ressort du Directeur nommé par décret sur proposition du Ministre de tutelle pour un mandat de 4 ans renouvelable. Le Directeur est assisté par le Chef de service chargé des études et le chef de service chargé de la gestion administrative et financière nommés par ordonnance du Ministre de tutelle
Sans préjudice des orientations tracées par le Conseil d’Administration, le Directeur dirige et contrôle les activités journalières du Centre. Il dispose de tous les pouvoirs nécessaires pour assurer la gestion et la coordination de toutes ces activités.

Le Directeur du Centre est chargé notamment de :

– pourvoir à l’exécution des décisions du Conseil d’Administration ;

– préparer et soumettre au Conseil d’Administration le projet de règlement intérieur ;

– assurer le fonctionnement et la discipline intérieure du Centre ;

– assurer l’administration du Centre ;

– assurer l’exécution des programmes horaires d’enseignement, l’organisation et déroulement des examens et concours.

Le service chargé des études s’occupe de toutes les questions en rapport avec les enseignements dispensés au Centre tant au niveau de la formation initiale qu’au niveau du fonctionnement. Il comprend deux divisions à savoir la division de la formation et la division des stages.

Le service chargé de la gestion administrative et financière assiste le Directeur en matière de gestion administrative et financière du Centre. Il comprend deux divisions à savoir la division du personnel, et la division de la comptabilité et des approvisionnements.

Le Centre dispose d’un conseil pédagogique chargé de concevoir et d’organiser les programmes de formations et de perfectionnement et les méthodes d’enseignement. Il est consulté sur toutes les questions d’ordre pédagogique et notamment celles en rapport avec les programmes, le personnel enseignant ainsi qu’avec le système d’évaluation des connaissances et des stages.

Le Centre débute ses activités actuellement. En 2010, il a mis en place les premiers cycles de formation de sept semaines à temps plein destinés aux magistrats des Tribunaux de Résidence déjà en poste. En 2011, ces formations se poursuivent. De plus, des formations pour les agents de l’ordre judiciaire (greffiers, huissiers, ...) déjà en poste débuteront en décembre 2011, en attendant l’opérationnalisation complète du Centre.

3229 Messages